www.takeapen.org 14/11/2019 13:12:47
  Cherche
Click to send this page to a colleague_send_to_a_friend_FR
Click to print this page_print_page_FR

“Al Doura : le monde arabe doit savoir qu’il a été abusé”

Entretien avec Philippe Karsenty

21 mai 2009  

Élisabeth Lévy

 

Il y a un an exactement, la Cour d'Appel de Paris vous relaxait dans le procès en diffamation que vous a intenté France 2 dans l'affaire Al Doura. Depuis, France 2 s'est pourvue en cassation et la profession s'est mobilisée, mais en faveur de Charles Enderlin. Vous avez peut-être gagné au plan judiciaire (et encore provisoirement), mais, politiquement et médiatiquement, ça ressemble à une défaite, non ?


Je ne partage pas du tout cette analyse. Il est vrai que quand on observe les médias français, on a l'impression d'être en Corée du nord. En revanche, à l'étranger les choses évoluent positivement. Ainsi, le 4 mars dernier, la télévision publique allemande ARD a diffusé un documentaire  qui met gravement en cause le reportage de France 2 sur Mohamed Al Doura. Ce film aurait dû faire bouger les lignes en France ou au moins susciter le doute de ceux qui continuent à soutenir la chaîne publique. Il n'en a rien été. Ce documentaire est en train d'être acheté et sera diffusé par de nombreuses télévisions étrangères. Malheureusement, en France, pour le moment, aucun "grand média" n'a même jugé bon d'évoquer son existence.

 

Si la Cour de cassation, qui devrait se prononcer à l'automne, casse l'arrêt de la Cour d'appel, vous serez bien obligé de reconnaître votre défaite...
En octobre 2006, quand j'ai perdu mon procès en première instance, France 2 a claironné au 20h que c'était une victoire judiciaire qui prouvait que le reportage de Charles Enderlin et Talal Abu Rahma était authentique. Quand j'ai gagné en appel, France 2 et ses défenseurs - et vous savez qu'ils sont nombreux dans les médias - ont expliqué que ça ne voulait rien dire, que je n'avais rien prouvé et que le reportage était toujours authentique. En Cour de cassation, je me bats et je souhaite gagner, bien sûr. Si l'arrêt de la Cour d'appel est cassé, il y aura peut-être un moment difficile médiatiquement. Mais ce ne sera pas une tragédie car on retournera en appel et on remettra tous les documents sur la table, et dans les médias qui voudront bien s'en faire l'écho. Je n'ai aucun doute que la vérité éclatera, un jour ou l'autre.

 

Lire l'article en entier



Copyright © 2001-2010 TAKE-A-PEN. All Rights Reserved. Created by Catom web design | SEO